Interac - Les pertes attribuables à la fraude par carte de débit InteracMD ont atteint un creux historique

Les pertes attribuables à la fraude par carte de débit InteracMD ont atteint un creux historique

Un sondage Interac révèle aussi que la sécurité des cartes de paiement demeure une priorité pour les Canadiens

 

Toronto (Ontario), le 25 février 2015 – L’Association Interac a annoncé aujourd’hui que les pertes liées à la fraude par carte de débit Interac par suite de clonage sont les plus basses jamais enregistrées : du précédent minimum record de 29,5 millions de dollars en 2013, elles ont diminué de 45 % pour s’établir à 16,2 millions de dollars en 2014. Plus important encore, l’exploitation frauduleuse au Canada ne représente que 20 % (3,2 millions de dollars) des pertes subies en 2014 par les institutions financières. Les titulaires de carte sont protégés contre ces pertes grâce à la Politique responsabilité zéro Interac.

Les résultats d’un récent sondage Interac, également annoncés aujourd’hui, révèlent que deux Canadiens sur cinq (41 %) sont préoccupés par la fraude par carte de paiement. Les Canadiens se préoccupent particulièrement de la fraude associée au clonage (49 %), aux bris de sécurité des données chez le détaillant (45 %), au vol à la tire électronique (40 %) et au magasinage en ligne (38 %).

« Nous savons que les gens s’inquiètent quand ils entendent des histoires de fraudes concernant les paiements, par exemple sur le clonage, le vol à la tire électronique et les bris de sécurité des données chez les détaillants, a signalé Mark Sullivan, directeur des Programmes antifraudes de l’Association Interac et d’Acxsys Corporation. C’est pourquoi nous demeurons vigilants dans notre lutte contre la fraude. Nous sommes des experts en matière de transactions par débit et nous voulons simplement offrir des solutions de paiement qui permettent aux gens d’avoir accès en toute sécurité à leur argent durement gagné. »

Flash Interac est un bon exemple d’une telle solution. Cette version améliorée de Débit Interac offre les mêmes caractéristiques de sécurité, comme la technologie à puce et la politique Responsabilité zéro Interac, en plus de la protection accrue associée aux limites de transactions peu élevées. Aucune transaction unique ne peut dépasser 100 $ et les dépenses cumulatives ne peuvent dépasser 200 $ sans que le titulaire entre son NIP.

« Les criminels convoitent de grosses sommes d’argent et des biens faciles à receler, et non quelques cafés, a souligné M. Sullivan. Flash Interac offre vitesse et commodité pour les achats de faible valeur, mais comme nous savons que les titulaires de carte recherchent la sécurité, nous offrons de solides protections, notamment contre le vol à la tire électronique et contre toute tentative de dépenser frauduleusement 100 $ au moyen d’une carte perdue. »

En raison de mesures telles la migration à la technologie à puce, qui est presque terminée au Canada, les criminels dont les activités de fraude visent les cartes de paiement se tournent désormais vers l’exploitation internationale des environnements sans puce ou sans carte physique (c.-à-d. par Internet et au téléphone), que ce soit pour les cartes de crédit ou les produits de débit d’autres réseaux.

« Comme le démontrent nos données sur la fraude, nous réduisons constamment les pertes attribuables à la fraude par carte de débit Interac depuis l’adoption de la technologie à puce et du NIP en 2009, a ajouté M. Sullivan. Ces investissements dans la technologie, ainsi que nos politiques, nos efforts poussés de détection et de prévention de la fraude et nos partenariats, ont eu un impact extraordinairement positif sur la réduction de la fraude par carte de débit Interac au Canada. »

Principales préoccupations liées à la fraude par carte de paiement

  • Clonage : Un Canadien sur deux (49 %) se dit préoccupé par la fraude par clonage. Le réseau Interac protège les consommateurs de la fraude par clonage au moyen de la technologie à puce et de tactiques globales de prévention de la fraude. Tous les guichets automatiques et toutes les cartes de débit Interac ont été convertis à la technologie à puce et, d’ici la fin de 2015, il en sera de même pour tous les terminaux de point de vente. À ce jour, pratiquement toutes les cartes et tous les guichets automatiques ainsi que 96 % des terminaux de points de vente ont été convertis.
  • Vol à la tire électronique : Deux Canadiens sur cinq (40 %) se disent préoccupés par le vol à la tire électronique. Les Canadiens qui utilisent le service Flash Interac sont protégés contre la contrefaçon et la réexécution de transactions, y compris le vol à la tire électronique. Cette version sans contact améliorée de Débit Interac protège les titulaires de carte par de multiples niveaux de sécurité, dont la technologie à puce et des limites de dépenses. Aucune opération unique ne peut s’élever à plus de 100 $ et le cumul des dépenses sans NIP ne peut dépasser 200 $. Dès qu’une limite est atteinte, le titulaire de carte doit insérer sa carte de débit Interac et entrer son NIP pour vérification, c’est-à-dire qu’il doit effectuer une opération par Débit Interac ordinaire. Ensuite, ses limites sont réinitialisées.
  • Bris de sécurité des données chez les détaillants : Les Canadiens s’inquiètent, dans une proportion de 45 %, des bris de sécurité des données chez les détaillants. Les Canadiens doivent savoir que le réseau Interac n’est pas vulnérable à la fraude découlant de bris de sécurité des données relatives à la carte de paiement comme dans les cas qui ont récemment fait les manchettes. Contrairement à ce qui se passe pour les cartes de crédit et les autres produits de carte de débit, les règles Interac ne permettent pas que le numéro inscrit au recto de la carte de paiement serve de numéro de compte; ce numéro est employé uniquement comme code d’identification pour les transactions Interac. Ainsi, les données interceptées ou volées par clonage ou par bris de sécurité des données sont tout à fait inutiles aux malfaiteurs, puisqu’elles ne peuvent pas être utilisées pour effectuer des transactions en ligne ou en personne. Aucun renseignement financier personnel n’est jamais transmis aux commerçants ni stocké par eux.
  • Magasinage en ligne : Parmi les Canadiens, 38 % craignent de magasiner en ligne. Les Canadiens se préoccupent beaucoup des risques de fraude associés au magasinage en ligne, mais Interac en ligne utilise des données chiffrées uniques, de sorte que l’information ne peut être dupliquée et réutilisée aux fins de transactions frauduleuses. Puisque l’opération est effectuée par l’intermédiaire des services bancaires en ligne, aucun renseignement personnel n’est transmis aux commerçants. Ces règles protègent aussi les titulaires contre les cas de fraude découlant de bris de sécurité des données de la carte de paiement, comme ceux qui ont récemment été rapportés dans les médias.

Fait intéressant, les Canadiens de 35 ans et moins se préoccupent moins de la fraude liée aux paiements. Ils ont mentionné le clonage (34 %), le magasinage en ligne (34 %), le vol à la tire électronique (32 %) et les bris de sécurité des données chez les détaillants (32 %) comme principales préoccupations.

Pour appuyer le Mois de la prévention de la fraude, l’Association Interac a créé une page Web consacrée à la sensibilisation du public à la sécurité des cartes de paiement et à la prévention de la fraude. Pour obtenir des renseignements, des vidéos et des éléments infographiques, visitez le site www.interac.ca/fr/securite.

À propos de la méthode de sondage

Le sondage omnibus a été réalisé par The Strategic Counsel auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 adultes (âgés de 18 ans ou plus) de partout au Canada. Le sondage a été effectué en ligne entre le 19 et le 23 janvier 2015. Un échantillon probabiliste de cette taille donnerait une marge d’erreur de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.

 

À propos de l’Association Interac et d’Acxsys Corporation

Reconnue dans le monde entier comme chef de file des services de cartes de débit, l’Association Interac est responsable de la conception et de l’exploitation du réseau de paiement national Interac, qui permet aux Canadiens d’avoir accès à Comptant Interac grâce à 65 000 guichets automatiques bancaires ainsi qu’à Débit Interac grâce à 879 000 terminaux de point de vente au Canada. Flash Interac, l’option sécuritaire de paiement sans contact du service Débit Interac, permet aux Canadiens de payer instantanément des articles en passant leur carte de débit à puce Interac devant un lecteur qui accepte Flash Interac.

Fondée en 1984, l’Association Interac regroupe des membres de plusieurs secteurs d’activité, comme des banques, des sociétés de fiducie, des coopératives de crédit, dont les caisses populaires, des commerçants ainsi que des entreprises de technologie et de paiement.

Acxsys Corporation, dont les actionnaires sont les architectes du réseau Interac, offre notamment les services connexes suivants : Interac en ligne, pour faire des paiements en ligne de façon sécuritaire à partir d’un compte bancaire; Virement InteracMD, pour transférer des fonds d’un compte bancaire à quiconque dispose d’une adresse électronique ou d’un numéro de téléphone cellulaire; sans oublier les services internationaux qui permettent aux titulaires de carte canadiens d’effectuer des transactions aux points de vente de près de deux millions de détaillants aux États-Unis et l’accès aux guichets bancaires du Canada offert aux titulaires des cartes PULSE, Discover, Diners Club International et UnionPay.

Renseignements :

Association Interac et Acxsys Corporation

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 416 869-2017

Interac, Flash Interac et Virement Interac sont des marques d'Interac Inc. Utilisées sous licence.

* Tous les titulaires de carte Interac sont protégés par la Politique responsabilité zéro Interac contre les pertes financières résultant de circonstances indépendantes de leur volonté. Pour en savoir plus à ce sujet, adressez-vous à votre institution financière.