Interac - L’Association Interac et Acxsys Corporation appuient les améliorations apportées au Code de conduite destiné à l’industrie canadienne des cartes de crédit et de débit par le gouvernement fédéral

L’Association Interac et Acxsys Corporation appuient les améliorations apportées au Code de conduite destiné à l’industrie canadienne des cartes de crédit et de débit par le gouvernement fédéral

 

Toronto (Ontario), le 13 avril 2015 – L’Association Interac et Acxsys Corporation appuient entièrement les améliorations apportées au Code de conduite destiné à l’industrie canadienne des cartes de crédit et de débit (le Code de conduite) par le gouvernement fédéral, qui ont été annoncées par le ministre des Finances, Joe Oliver, le 13 avril 2015, et elles s’engagent à adopter officiellement les nouvelles mesures.

« Le ministre Oliver a présenté des améliorations efficaces du Code de conduite, en particulier dans le domaine des paiements mobiles, affirme Mark O’Connell, président et chef de la direction de l’Association Interac et d’Acxsys Corporation. Les améliorations favorisent davantage une concurrence saine et équitable, et renforcent l’importance du choix et de la transparence pour les commerçants et les consommateurs. »

« Le Code de conduite est un outil d’intérêt public pratique et flexible qui établit des principes clairs et efficaces que le secteur des paiements doit respecter, tout en étant indépendant de la technologie et sans préjuger des résultats du marché », souligne M. O’Connell.

Le Canada offre un environnement très concurrentiel et novateur dans le secteur des paiements, et de nouveaux joueurs font sans cesse leur apparition. Dans le cas des produits Interac, notre objectif est – et a toujours été – d’offrir aux commerçants une option d’acceptation des paiements à la fois sécuritaire et abordable, et d’offrir aux consommateurs un mode de paiement pratique, sécuritaire et facile à utiliser.

« Nous sommes conscients que l’acceptation des paiements ne représente qu’un des coûts d’exploitation d’une entreprise, mais nous savons également qu’il s’agit d’un élément qui est de moins en moins prévisible, de plus en plus coûteux et qui peut s’avérer un problème majeur pour plusieurs commerçants, souligne M. O’Connell. Le Code de conduite contient des dispositions dont les commerçants peuvent se prévaloir pour réduire leurs coûts d’acceptation. »

Les principales dispositions sont les suivantes :

  • Les commerçants ne peuvent être tenus d’accepter les produits de débit des sociétés émettrices de cartes de crédit, qui ont souvent des coûts d’acceptation plus élevés, s’ils acceptent les solutions de crédit.
  • Les commerçants ont la possibilité de proposer aux consommateurs des options à moindre coût, comme le Débit Interac, en leur accordant des rabais.
  • Les commerçants ont le contrôle de l’acceptation des paiements sans contact et peuvent choisir de désactiver l’acceptation des paiements mobiles s’il y a un écart de prix entre les types de paiements mobiles et les paiements mobiles et sans contact par carte.

Les produits Interac sont offerts à un taux forfaitaire peu élevé, de quelques cents par opération. Cela est comparable aux modèles de tarification des cartes de crédit et aux solutions de débit offertes par les sociétés émettrices de cartes de crédit.

Au Canada, les sociétés émettrices de cartes de crédit ont toujours pu vendre leur proposition de valeur nationale relative au paiement par débit au point de vente autant à des institutions financières émettrices qu’à des commerçants pour développer leurs entreprises respectives. Le Code de conduite ne fait qu’établir les principes d’équilibre qui rendent cela possible.

« En n’étant pas tenus d’accepter les produits de débit des sociétés émettrices de cartes de crédit, en vertu des règles exclusives de ces sociétés imposant l’obligation d’accepter toutes les cartes, les commerçants canadiens bénéficient d’un pouvoir pratiquement sans équivalent ailleurs, fait valoir M. O’Connell. C’est à eux de l’utiliser judicieusement. »

L’Association Interac et Acxsys Corporation avaient officiellement adopté le Code de conduite initial en mai 2010.

 

À propos de l’Association Interac et d’Acxsys Corporation

Interac est le plus important réseau de paiement du Canada. Ensemble, l’Association Interac et Acxsys Corporation exploitent un système de paiement par débit de classe mondiale qui est économique, largement accepté, fiable jour et nuit, sécuritaire et efficace. La marque est choisie en moyenne 12 millions de fois par jour pour effectuer des paiements et échanger de l’argent. Les produits et services Interac offrent aux gens un accès sécurisé à leurs fonds aux guichets automatiques grâce à Comptant Interac, dans les commerces de détail partout au Canada et aux États-Unis grâce à Débit Interac et sur le Web grâce aux services Interac en ligne pour les achats faits par Internet et Virement Interac pour les paiements entre particuliers. De plus, le service Flash Interac, la version sans contact sécurisée de Débit Interac, est largement utilisé par les détaillants à l’échelle du Canada et offre la plateforme pour les paiements par téléphone cellulaire au moyen de la technologie NFC (Near Field Communication, ou communication en champ proche). L’organisme est également un chef de file en matière de prévention et de détection des cas de fraude.

Renseignements :

Association Interac et Acxsys Corporation

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 416 869-2017

Interac, Flash Interac, Virement Interac et le logo Interac sont des marques déposées d’Interac Inc., utilisées sous licence.